03.08.2015, 22:37

Paris recommande de retirer les prothèses mammaires

chargement
Le fondateur d'une société française de prothèses mammaires a été reconnu coupable de fraude fiscale.
Par ats/afp

Santé Xavier Bertrand, le ministre français de la Santé a recommandé ce vendredi de retirer les prothèses mammaires PIP à titre préventif.

Le ministre français de la Santé Xavier Bertrand a recommandé vendredi, «à titre préventif et sans caractère d'urgence», que le retrait des prothèses mammaires PIP soit proposé aux femmes qui les portent. Les experts estiment toutefois qu'il n'y a pas de risque accru de cancer.

Quelque 30'000 femmes en France se sont fait implanter des prothèses mammaires de marque PIP, dont certaines sont remplies d'un gel de silicone non médical, qui entraîne des risques accrus de fuite et de rupture de l'enveloppe de la prothèse.

«A titre préventif et sans caractère d'urgence (le ministre de la Santé Xavier Bertrand et la secrétaire d'Etat Nora Berra) souhaitent que l'explantation des prothèses, même sans signe clinique de détérioration de l'implant, soit proposée aux femmes concernées», déclare le ministère dans un communiqué.

Pas de risque accru

Jusqu'à présent, les autorités sanitaires recommandaient simplement aux femmes porteuses d'implants PIP de «consulter leur chirurgien ou médecin traitant» pour réaliser «des examens cliniques et radiologiques appropriés», afin de s'assurer de l'état de la prothèse.

L'avis scientifique rendu jeudi soir au gouvernement par l'Institut national du cancer (INCa) montre qu'il «n'y a pas à ce jour de risque accru de cancer chez les femmes porteuses de prothèses de marque PIP en comparaison aux autres prothèses».

280 femmes en Suisse

Néanmoins, souligne le ministère, «les risques bien établis liés à ces prothèses sont les ruptures et le pouvoir irritant du gel pouvant conduire à des réactions inflammatoires, rendant difficile l'explantation (retrait)».

Au total, huit cas de cancers a été signalé chez des femmes ayant eu des prothèses de la société française Poly Implant Prothèse (PIP), sans toutefois qu'aucun lien de causalité n'ait été établi.

En Suisse, au moins 280 femmes se sont fait implanter des prothèses mammaires défectueuses, surtout dans des cantons romands, selon Swissmedic.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Coronavirus: pas de cas en Suisse, contaminations entre humains en Allemagne et au JaponCoronavirus: pas de cas en Suisse, contaminations entre humains en Allemagne et au Japon

Coronavirus: pas de cas en Suisse

Alors que Berne rassure ce mardi en affirmant qu’aucun cas avéré d’infection au coronavirus n’a été détecté à ce jour...

  28.01.2020 11:48

EpidémieCoronavirus: plusieurs pays préparent l’évacuation de leurs ressortissants bloqués à WuhanCoronavirus: plusieurs pays préparent l’évacuation de leurs ressortissants bloqués à Wuhan

JusticeProcès en destitution: la défense de Trump s’en prend à l’ancien vice-président démocrate Joe BidenProcès en destitution: la défense de Trump s’en prend à l’ancien vice-président démocrate Joe Biden

EvacuationFrance: entre 900 et 1800 personnes évacuées d’un campement de migrants à la lisière de ParisFrance: entre 900 et 1800 personnes évacuées d’un campement de migrants à la lisière de Paris

SéismeAllemagne: deux tremblements de terre ressentis dans le sud du paysAllemagne: deux tremblements de terre ressentis dans le sud du pays

Top