03.08.2015, 22:37

Un dissident chinois condamné à neuf ans de prison

chargement
L'écrivain Chen Wei a pris neuf ans de prison pour «incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat».

répression Un tribunal du sud-ouest de la Chine a condamné aujourd'hui le dissident et écrivain Chen Wei à neuf ans de prison pour «incitation à la subversion du pouvoir de l'Etat», ont dit ses avocats. Il avait été interpellé en février par la police dans un contexte de renforcement de la répression contre les opposants.

Cette mesure avait été prise depuis une série d'appels à des  «rassemblements du jasmin» inspirés des soulèvements pro-démocratie  dans les pays arabes.

«Il est innocent. Il a critiqué le Parti (communiste), ce  qu'aucune loi n'interdit», a déclaré à l'AFP un des avocats de  l'écrivain, Zheng Jianwei.

Le tribunal de Suining, dans la province du Sichuan, a lui  condamné Chen Wei après une audience express ayant duré moins de  trois heures, a indiqué le Centre d'information pour les droits de  l'Homme et la démocratie (CHRD) de Hong Kong.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TensionEtats-Unis: les avocats de Trump appellent le Sénat à l’acquitter dans la procédure de destitutionEtats-Unis: les avocats de Trump appellent le Sénat à l’acquitter dans la procédure de destitution

EmpêchementWEF 2020: Greta Thunberg doit renoncer à faire campagne avec les scientifiques pour le climatWEF 2020: Greta Thunberg doit renoncer à faire campagne avec les scientifiques pour le climat

ImpressionnantAustralie: des averses de grêle et des tempêtes de poussière s’abattent sur l’est du paysAustralie: des averses de grêle et des tempêtes de poussière s’abattent sur l’est du pays

InquiétantChine: le mystérieux virus fait un 3e mort et gagne la Corée du SudChine: le mystérieux virus fait un 3e mort et gagne la Corée du Sud

TristeRetrait d'Harry et Meghan: «Je n'avais pas d’autre choix»Retrait d'Harry et Meghan: «Je n'avais pas d’autre choix»

Top