14.11.2019, 15:10

Morges: un courrier de la police crée l'émoi

chargement
Plus de peur que de mal: le fameux courrier estampillé PRM était une invitation à participer à un sondage.

Insolite Plusieurs habitants ont reçu une lettre arborant le logo de Police Région Morges. Passé un petit moment de stupeur, ils ont découvert qu'ils avaient été sélectionnés pour participer à un sondage sur la sécurité publique.

Un courrier à l’entête de Police Région Morges (PRM)? Plusieurs habitants du secteur couvert par PRM ont eu des sueurs froides au moment d’ouvrir leur boîte aux lettres, ces derniers jours. «Je me suis dit mince, ils m’ont chopé au radar», réagit une internaute sur Facebook. Une autre raconte avoir manqué «de faire une syncope rien qu’en voyant l’enveloppe».

Participants choisis au hasard

Le contenu de la lettre les a vite rassurés. Il s’agissait simplement d’une enquête sur la sécurité publique, menée par le comité de direction (Codir) de l'Association de communes Police Région Morges (PRM) et confiée à l’institut de sondage M.I.S Trend à Lausanne.

Sept mille citoyens ont été choisis au hasard, dans les six communes couvertes par PRM, pour recevoir le fameux pli estampillé du logo de la police. Ce qui explique pourquoi, au sein d’un même foyer, tout le monde n’a pas fait la même découverte au moment de relever le courrier: «J’ai reçu (ndlr: la lettre) et pas mon mari, j’espère que c’est pas parce que je serais moins favorablement connue de leurs services», écrit une femme sur «T’es de Morges si».

«Je peux bien m’imaginer que certains se seront dit: qu’est-ce que j’ai fait? Mais je pense que la surprise n’aura pas duré trop longtemps», sourit le major Clément Leu, commandant de PRM. Et de préciser: «M.I.S Trend a estimé qu’il était important que les gens reçoivent une lettre avec notre entête pour officialiser la démarche, sans quoi ils auraient pu croire à une démarche frauduleuse.»

Avoir une image concrète

Les personnes retenues pour participer à cette démarche sont invitées à répondre à des questions sur Internet. L’objectif est «d'obtenir un retour factuel sur votre sentiment de sécurité et des facteurs qui l’influencent, et d'avoir une image concrète sur votre perception des prestations fournies par votre police», explique le Codir sur le site internet de PRM.

Les mandants espèrent qu’aux moins 50% des personnes sélectionnées prendront une dizaine de minutes pour répondre au sondage. Et ils se veulent rassurants: «Aucune donnée nominative ne sera à disposition de notre institution. Seuls les résultats d'ensemble seront disponibles début janvier 2020, sous la forme d'un rapport. Ce dernier fera l'objet d'une communication publique.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SécuritéClément Leu est le nouveau commandant de Police Région MorgesClément Leu est le nouveau commandant de Police Région Morges

SécuritéDiriger Champ-Dollon, le nouveau défi du chef de Police Région MorgesDiriger Champ-Dollon, le nouveau défi du chef de Police Région Morges

BilanPolice Région Morges: des chiffres à la baisse pour l'année 2018Police Région Morges: des chiffres à la baisse pour l'année 2018

Trafic routierPolice Région Morges: les radars dans la région, toute une stratégiePolice Région Morges: les radars dans la région, toute une stratégie

Top