06.11.2019, 19:00

Philippe Jobin, cet UDC qui a pris racine au pied d’un pommier

Premium
chargement
Philippe Jobin s'est reconverti comme agriculteur-viticulteur-arboriculteur à l'âge de 27 ans, sur le domaine échichanais de son beau-père.

Echichens Chef de groupe au Grand Conseil et syndic d’Echichens, Philippe Jobin compte parmi les élus UDC incontournables dans le canton. Si son parti n’avait pas perdu son quatrième siège au Conseil national, il s’apprêterait même à faire son entrée sous la Coupole. Né dans une famille apolitique, l’ancien boulanger a toutefois attendu de se reconvertir comme agriculteur pour se frotter à la chose publique.

Le visiteur est tout d’abord décontenancé devant la bâtisse qui se dresse devant lui, au fond d’une cour échichanaise. Deux portes, pas de nom, et une sonnette quasiment impossible à déceler puisqu’elle se cache au milieu de la vigne vierge qui mange la façade. Devant l’une des entrées, un cubi de jus de pommes suffit à rassurer l’hôte de...

À lire aussi...

Elections fédéralesViennent-ensuite, trois députés patientent aux portes de la CoupoleViennent-ensuite, trois députés patientent aux portes de la Coupole

Elections fédéralesNational: les inquiétudes de l’UDC Philippe JobinNational: les inquiétudes de l’UDC Philippe Jobin

Top