11.01.2019, 07:30

A Rolle, les petits frères des Pauvres veulent choyer les aînés

Premium
chargement
Nelly de Tscharner, préfet honoraire et présidente de la fondation, pose devant la maison «Au fil de l’eau» qui, l’été, est un lieu de vacances très prisé des personnes âgées venues de Suisse ou de France.

Fraternité La fondation se veut un partenaire indispensable dans l’accompagnement de la personne âgée. Elle lance un nouveau concept de solidarité intergénérationnelle dans les quartiers.

Même si l’on identifie les petits frères des Pauvres à la belle maison aux volets bleus «Au fil de l’eau», le rayonnement de la fondation laïque va bien au-delà de la Perle du Léman où elle est présente depuis 2002. Certes, les repas du jeudi, suivis d’animations en tous genres, attirent une quinzaine de bénéficiaires dans la maison du bord du lac. Mais la fondation a l’ambition de venir en aide aux personnes âgées qui souffrent de...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top