28.05.2019, 18:00

Le lâcher de ballons, ce rituel qui fait tiquer

Premium
chargement
Gland maintient la tradition pour sa fête de fin d'année scolaire. La CGN et le carnaval de Lausanne, eux, y ont renoncé sous la pression des milieux écologiques.

ENVIRONNEMENT Sympathique et symbolique, la pratique sera une nouvelle fois l’un des moments forts de la Fête du Chêne à Gland. Mais elle commence à faire grincer des dents, notamment chez certains parents.

Un grand cortège puis un lâcher de ballons. Depuis quatre ans, c’est ainsi que les élèves du primaire fêtent la fin de l’année scolaire à Gland. Mais cette année le bouquet final de cette manifestation, baptisée la Fête du Chêne (4 juillet), fait tiquer quelques parents. Dont Christelle Giraud-Nydegger, coprésidente du parti GDG et mère d’une élève de 10 ans scolarisée aux...

À lire aussi...

PortraitIl a mis l'écologie au coeur des parcs nyonnaisIl a mis l'écologie au coeur des parcs nyonnais

EnvironnementConsommation: Genève interdit les sacs plastiques gratuitsConsommation: Genève interdit les sacs plastiques gratuits

PollutionLa conseillère nationale Isabelle Chevalley part en croisade contre les sacs oxodégradablesLa conseillère nationale Isabelle Chevalley part en croisade contre les sacs oxodégradables

Top