03.08.2015, 23:13

Non ce n'était pas une fête d'entreprise

Premium
chargement
Non ce n'était pas une fête d'entreprise

La rumeur bruissait au soir du 24 octobre. Le lendemain, aux premières heures du matin, un communiqué allait confirmer la fermeture du site Novartis de Nyon-Prangins. Avec lui, plus de 300 emplois dans la production sont voués à disparaître à l'horizon 2016, laissant également planer l'incertitude quant aux près de 400 cols blancs de l'entreprise.

Devant le portail, la pause clope de ce mardi 25 octobre semble surréaliste. Les regards...

À lire aussi...

SPORTTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalitéTant attendu, le nouveau centre sportif de Nyon devient réalité

SurgelésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnésC’est l’heure du dégel dans tous les magasins suisses de Picard condamnés

Facture péréquativeDenys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»Denys Jaquet: «Ce système est pourri, beaucoup l’admettent»

CombatGrève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»Grève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»

Lausanne 2020Les JOJ leur ont réservé une surprise inoubliableLes JOJ leur ont réservé une surprise inoubliable

Top