08.11.2018, 10:49

Nyon: la vie associative se porte bien

chargement
Le Cercle d’échecs de Nyon, qui organise également des tournois, s’adresse aussi bien aux juniors qu’aux adultes.

 08.11.2018, 10:49 Nyon: la vie associative se porte bien

Loisirs Nyon peut s’enorgueillir de posséder une offre très diversifiée d’activités pour le temps libre. Celle-ci s’adresse à toutes les générations.

Lorsqu’il s’agit de trouver une activité pour les loisirs, les Nyonnais n’ont que l’embarras du choix. Une multitude de sociétés locales répondent à leurs souhaits. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges, dans des domaines aussi variés les uns que les autres. Quelques exemples: la musique, le chant, le théâtre, les coutumes locales, de nombreux sports, ainsi que des associations sociales et des clubs-services.

Si l’Union des sociétés nyonnaises (USN) en regroupe une centaine, cela ne signifie pas pour autant que toutes les associations installées sur le sol nyonnais y ont adhéré. Selon le site de la Ville de Nyon, la cité recense plus de 180 sociétés locales sportives, culturelles, de services ou professionnelles.

Créée en 1927 par le syndic Louis Bonnard, l’USN a pour but de resserrer les liens d’amitié, de centraliser les désirs légitimes, de les faire valoir et de les soutenir auprès des autorités communales ou cantonales. Toute association peut y être affiliée, sauf celles qui représentent des intérêts politiques, religieux ou à but lucratif.

Nombre de membres variable

La diversité de l’offre, tant culturelle que sportive, est grande mais il ne faut pas oublier des sociétés dites sociales qui sont aussi considérées comme d’utilité publique, telles que celles dans le domaine du tourisme, la Ludothèque, les Samaritains ou la Société pour la Protection des animaux.

Certaines d’entre elles comptent de nombreux membres, comme les sociétés sportives. Elles sont majoritairement regroupées au sein de l’Association des sociétés sportives nyonnaises (ASSN), qui fait elle-même partie de l’USN, alors que pour d’autres les membres se comptent sur les doigts de la main. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’elles sont moins importantes. L’Union des femmes par exemple rend depuis de décennies un service inestimable aux grands et aux petits avec son Troc amical et La layette.

Parmi les associations originales, mentionnons le Club miniatures lémanique, les Mange-disques (frisbee) ou le Moustach’ Club, plus petite structure en termes de membres.

 

Il faut pouvoir offrir du sport, de la culture et du social à des prix abordables.
Maria-Eva Giardiello présidente de l’USN

Selon Maria-Eva Giardiello, présidente de l’USN, les sociétés qui comptent des juniors, quelles que soient leurs activités, sont en général les plus étoffées. «Et celles qui apparaissent dans les médias sont plus connues, comme le Stade Nyonnais, le rugby club, le triathlon, le BBC Nyon ou le Cercle des nageurs de Nyon… Sans oublier le Paléo festival, l’Usine à gaz, la Fanfare municipale, Visions du Réel ou le FAR.» Mais celles qui sont moins visibles sont toutes aussi utiles pour d’autres tranches de la population.

Si les sociétés qui ont des juniors sont plus populaires, il n’en reste pas moins que celles, comme les lotos, organisés sous l’égide de l’USN, et qui s’adressent plutôt aux générations plus âgées, sont toujours aussi prisés par la population.

Prix abordables

Reste que dans une région où l’offre en matière de divertissements et de loisirs ne cesse de croître, on est en droit de se demander si toutes ces sociétés locales ont encore leur raison d’être?

Selon Maria-Eva Giardiello, la réponse ne fait aucun doute: «Je suis convaincue que la vie associative locale est importante et utile pour notre région. On observe, en effet, que beaucoup de personnes issues des villages alentour participent aux activités proposées par les associations. ll faut offrir des activités sportives, culturelles et sociales à des prix abordables, permettant à tout un chacun d’y participer en fonction de ses moyens.»

La vie associative nyonnaise est bien vivante, pour preuve le nombre d’affiliés à l’USN. Peu de sociétés arrêtent ou démissionnent, et lorsque cela arrive, elles sont rapidement remplacées par de nouvelles arrivées.

Marie-Léa Collardi


Top