04.12.2019, 12:00

Budget vaudois: longs débats sur le numérique et le climat

chargement
Le Grand Conseil vaudois a poursuivi mercredi l'examen du budget 2020.

Finances Le Grand Conseil vaudois a poursuivi mercredi l’examen du budget 2020 et des décrets qui y sont liés. Les députés ont longuement débattu de l’éducation numérique à l’école puis du réchauffement climatique.

L’entrée en matière sur le décret consacré à la première étape du déploiement de l’éducation numérique a été votée à une très large majorité. Mais certains députés se sont inquiétés des coûts pour les communes et de l’opportunité de généraliser le wifi dans les écoles.

Le plénum a avalisé deux premiers crédits d’environ 20 et 10 millions de francs, qui constituent la première étape de ce dispositif. Globalement, ces montants serviront pour deux tiers à la formation des enseignants et pour un tiers aux infrastructures (wifi, tablette et autre matériel).

A lire aussi : «Interdire le portable a remis tous les élèves sur un pied d’égalité»

La conseillère d’Etat Cesla Amarelle a rappelé que l’acquisition du savoir repose de plus en plus sur le numérique. «Il faut apprendre aux élèves dès leur plus jeune âge à travailler avec des outils numériques», a-t-elle déclaré.

Cette stratégie sera développée avec un esprit critique, en limitant l’exposition aux écrans: des activités «débranchées» seront proposées aux plus petits, aux premier et deuxième cycles. Les tablettes seront surtout distribuées à partir de la deuxième moitié du 2e cycle. «Et ce sera une tablette pour quatre élèves», a déclaré la conseillère d’Etat, qui rappelle qu’elle a interdit le portable dans le périmètre scolaire pour les élèves de l’école obligatoire.

Concernant le financement, le chef des finances cantonales Pascal Broulis a rappelé que des discussions canton-communes devaient avoir lieu prochainement. «Le dialogue doit s’installer. Un terrain d’entente devra être trouvé en 2020», a-t-il relevé.

Urgence climatique

Le Grand Conseil n’a fait qu’entamer l’examen du budget, passant en revue un seul des sept départements. Les Vert’libéraux sont montés au front pour réclamer plus d’argent pour l’environnement. «Il y a une urgence climatique», a martelé Jean-François Chapuisat, qui a proposé d’allouer 24 millions de francs au fonds pour l’énergie afin de permettre l’assainissement des bâtiments.

L’amendement a suscité un large débat, qui se poursuivra mardi prochain. Mais les socialistes ont d’ores et déjà annoncé qu’ils ne soutiendront pas l’idée, car ils n’ont pas obtenu la garantie que la droite ne compense ces 24 millions en coupant dans d’autres secteurs, comme la formation, la santé ou le social.

Plaidoyer pour un rééquilibrage

La veille, le Grand Conseil vaudois était facilement entré en matière mardi sur le budget 2020. Malgré les craintes du PLR sur la croissance des charges. malgré les regrets de la gauche sur la timidité de l’effort pour le climat. Et malgré les critiques de l’UDC sur les charges qui pèsent sur les communes. L’UDC Philippe Jobin avait notamment prononcé un plaidoyer en faveur des «contribuables et des communes qui souffrent en silence» sous le poids des charges sociales. Il avait réclamé un «urgent rééquilibrage» entre les montants payés par l’Etat et ceux à charge des communes.

Ce projet de budget est le «quatorzième exercice positif consécutif», avait rappelé devant le plénum le conseiller d’Etat Pascal Broulis. Il prévoit un excédent de revenus de 76 100 francs, pour un total de charges d’un peu plus de 10 milliards de francs. L’entrée en matière avait été votée par 113 voix contre 10 et 10 abstentions.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ArrestationFéminicide à Plainpalais: l’auteur présumé arrêté en ItalieFéminicide à Plainpalais: l’auteur présumé arrêté en Italie

NouveautéGenève: deux casernes de pompiers supplémentaires ouvertes 24h/24Genève: deux casernes de pompiers supplémentaires ouvertes 24h/24

MobilitéGenève s’oppose à une autoroute dans le Chablais françaisGenève s’oppose à une autoroute dans le Chablais français

PollutionGenève: retour à la normale pour la circulation des voituresGenève: retour à la normale pour la circulation des voitures

DécèsGenève: une pétition pour un cimetière des animauxGenève: une pétition pour un cimetière des animaux

Top