17.09.2019, 11:34

Un congé paternité tardif, une tortue piétinée ou un glacier menacé… l’actu suisse vue du reste du monde

chargement
Chaque semaine, nous parcourons les médias du monde pour voir ce que nos confrères ont retenu de l'actualité suisse.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu du jour, on apprend qu’une tortue piétinée par un dinosaure a été découverte dans le Jura, mais aussi que le congé paternité helvétique et le glacier d’Aletsch ont suscité beaucoup d’intérêt hors de nos frontières.

Comme chaque semaine, nous effectuons un tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce qui a retenu leur attention dans l’actualité de notre pays.

Une tortue de mer écrabouillée par un dinosaure

Le sujet fait le tour des revues scientifiques. La découverte d’une tortue de mer fossilisée suggère que son corps a été piétiné par un dinosaure, il y a 155 millions d’années. Et où a-t-elle été retrouvée? Et bien en Suisse, dans le Jura, à quelques kilomètres environ de la situation actuelle de la ville de Porrentruy. 

 

 

Notre pays est donc mentionné sur plusieurs sites de journaux internationaux, comme le New York Times ou encore l’Independent

C’est une équipe de paléontologues qui a découvert le fossile. Dans une étude qui sera publiée dans la revue «Swiss Journal of Geosciences», ils soutiennent que l’animal a été piétiné. «Les preuves sont assez claires», déclare Daniel Marty, paléontologue au Musée d’histoire naturelle de Bâle, qui explique l’intérêt de cette trouvaille. «Ça montre que ces deux animaux étaient dans le même paléoenvironnement.»

 

Un congé paternité après 20 ans

La semaine passée, le National a dit oui à un congé paternité de deux semaines, tout comme le conseil des Etats avant lui. Et si cette nouvelle a été logiquement relayée par tous les médias suisses, elle a aussi suscité l’intérêt de la presse des pays voisins. Et pour cause: notre pays est le seul d’Europe où les pères ne bénéficient ni d’un congé paternité ni d’un congé parental.

 

 

«Il a fallu 20 ans et plus de trente tentatives au Parlement pour arriver à ce résultat», explique France 3, reprenant des propos de la RTS. Le site de la Süddeutsche Zeitung met lui aussi en avant le long processus nécessaire pour atteindre cet objectif: «Déjà en 2016, la proposition de deux semaines était sur la table, mais le parlement avait refusé.»

Avec deux semaines, la Suisse fera mieux que l’Italie, la Hongrie ou la Grèce qui proposent une semaine, voire moins.

 

La disparition du glacier d’Aletsch inquiète

Un phénomène a inquiété tant les médias suisses que les médias étrangers au cours des derniers jours: la disparition progressive du glacier d’Aletsch due au réchauffement climatique. 

Des chercheurs helvétiques ont effet prévenu que le glacier le plus grand des Alpes, situé en Valais, pourrait complètement disparaître d’ici la fin du siècle.

 

 

 

«Le glacier, qui couvre 86 km2 dans les Alpes suisses et contient environ 11 milliards de tonnes de glace, a déjà vu sa langue se rétracter d’environ un kilomètre depuis le début du siècle», explique le site de la chaîne qatarienne Aljazeera, rejointe par le journal polonais Rzeczpospolita: «Dans le meilleur des cas, le glacier perdrait 50% de son volume d’ici 2100. Dans le pire des cas, il ne restera plus qu’un morceau de glace.»

Sur le site en ligne des chercheurs, une animation graphique montre la fonte du glacier en version accélérée jusqu’à ce que la glace ait quasi entièrement disparu.

 

 

Une rivière suisse devient vert fluo

Une rivière qui vire au vert fluo, ça n’arrive pas tous les jours. La couleur étrange de la Limmat, la semaine dernière, a donc fait le tour des médias, helvétiques mais aussi étrangers.

«La principale rivière de Zurich, en Suisse, a été teinte en vert par des activistes du changement climatique», rapporte ainsi le quotidien londonien Evening Standard. «Le groupe a utilisé un colorant à base d’uranine, qui présente la même toxicité que le sel de table».

 

 

Extinction Rebellion, à l’origine de ce phénomène, avait d’ailleurs revendiqué son action sur Facebook. Selon N-tv, le groupe attire l’attention du monde entier depuis fin 2018 avec des manifestations spectaculaires. Issu de plusieurs pays dans le monde, il veut amener les gouvernements à repenser la politique climatique.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseForêt plantée dans un stade, siestes bonnes pour le cœur ou Goldenpass Express… l’actu suisse vue du reste du mondeForêt plantée dans un stade, siestes bonnes pour le cœur ou Goldenpass Express… l’actu suisse vue du reste du monde

revue de presseDessins inédits du Petit Prince découverts à Winterthour, vaccin contre l’allergie aux chats, amendée à 5 ans,… l’actu suisse vue du reste du mondeDessins inédits du Petit Prince découverts à Winterthour, vaccin contre l’allergie aux chats, amendée à 5 ans,… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseLe casting dérangeant de Milka, la loi sur les cochons d’Inde ou l’orage de Chamoson… l’actu suisse vue du reste du mondeLe casting dérangeant de Milka, la loi sur les cochons d’Inde ou l’orage de Chamoson… l’actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseTerrain de foot valaisan, chocolat Torino et vie extraterrestre… l’actu suisse vue du reste du mondeTerrain de foot valaisan, chocolat Torino et vie extraterrestre… l’actu suisse vue du reste du monde

Top