Elections fédérales 2019
 10.11.2019, 12:31

Fédérales 2019 – Fribourg: Christian Levrat réélu et Johanna Gapany élue

chargement
La candidate PLR s'est emparée du siège de Beat Vonlanthen.

DEUXIÈME TOUR La PLR Johanna Gapany, 31 ans, sera la première femme à siéger au Conseil des Etats pour le canton de Fribourg. Arrivée derrière le sortant PS Christian Levrat dimanche au deuxième tour, elle a finalement devancé l'autre sortant, le PDC Beat Vonlanthen.

Après des heures d'attente, suite à un problème informatique, Fribourg peut fêter l'élection de la première femme représentant le canton au Conseil des Etats. La PLR Johanna Gapany prend le siège du sortant PDC Beat Vonlanthen. Christian Levrat est arrivé en tête.

Le deuxième tour de l’élection au Conseil des Etats a finalement connu son dénouement dimanche à 21h15. Dans un bâtiment du site Miséricorde de l'Université de Fribourg, en présence d'une dizaine de journalistes et d'un député au Grand Conseil, la Chancellerie de l'Etat de Fribourg a proclamé les résultats, au bout du suspense.

A lire aussi : Fédérales 2019: attente très longue à Fribourg suite au problème technique

Le PS sortant Christian Levrat (49 ans) et Johanna Gapany (31 ans) ont obtenu la majorité relative et sont donc élus, a fait savoir la chancelière Danielle Gagnaux-Morel. La journée électorale a souffert, irritant plus d'un politique, de problèmes informatiques dès après 13h, qui ont retardé la publication des résultats.

Christian Levrat et Johanna Gapany (PLR), tous deux Gruériens, ont obtenu respectivement 38'337 et 31'122 suffrages. Ils devancent le troisième candidat, le Singinois Beat Vonlanthen (62 ans), qui termine avec 30'964 suffrages, soit 158 suffrages derrière Johanna Gapany. Le taux de participation s’élève à 37,1%, contre près de 43% au premier tour, il y a trois semaines.

Nombre record de femmes égalé

Cinq mois après la grève féministe du 14 juin, les femmes ont poursuivi leur assaut du Conseil des Etats, bastion masculin du parlement fédéral. Elles sont désormais assurées d'être au moins onze dans la future chambre des cantons, égalant le record de 2003.

Et ce score pourrait être battu. Plusieurs candidates sont en effet encore en lice lors des seconds tours qui doivent avoir lieu ces deux prochains dimanches en Suisse alémanique et au Tessin.

Vague verte

Sept sénatrices avaient déjà été élues avant ce dimanche. Par ailleurs, on sait d'ores et déjà que c'est une femme qui représentera Bâle-Campagne. Le second tour opposera le 24 novembre la libérale-radicale Daniela Schneeberger et la Verte Maya Graf.

Cette dernière pourrait ainsi venir gonfler les rangs écologistes au Conseil des Etats, qui sont déjà passés d'un à quatre sièges. Adèle Thorens Goumaz et Lisa Mazzone viennent rejoindre les deux élus-surprises du premier tour, la Neuchâteloise Céline Varra et le Glaronais Mathias Zopfi.

Parmi les candidates écologistes encore en lice figure Regula Rytz, dans le canton de Berne. La présidente des Verts suisses était arrivée deuxième du premier tour, mais elle était talonnée de très près par l'UDC Werner Salzmann.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

second tourFédérales 2019 – Genève: la Verte Lisa Mazzone et le socialiste Carlo Sommaruga élusFédérales 2019 – Genève: la Verte Lisa Mazzone et le socialiste Carlo Sommaruga élus

second tourFédérales 2019 – Vaud: Olivier Français (PLR) et Adèle Thorens (Verts) élus aux Etats, désillusion pour le PSFédérales 2019 – Vaud: Olivier Français (PLR) et Adèle Thorens (Verts) élus aux Etats, désillusion pour le PS

deuxième tourFédérales 2019: Vaud, Genève et Fribourg choisissent leurs conseillers aux EtatsFédérales 2019: Vaud, Genève et Fribourg choisissent leurs conseillers aux Etats

On s'accrocheFédérales 2019: malgré la perte du groupe parlementaire, le PBD veut encore y croireFédérales 2019: malgré la perte du groupe parlementaire, le PBD veut encore y croire

stratégie«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat

PartisLe président du PS Christian Levrat veut que son parti profite de l’élan progressisteLe président du PS Christian Levrat veut que son parti profite de l’élan progressiste

Top