26.09.2019, 07:00

Grimpe en falaise: «Il n’y a pas de rivalité avec les salles»

Premium
chargement
La grimpe en extérieur ravit de plus en plus de curieux. Petits et grands n'hésitent pas à se lancer à l'aventure.

Escalade [2/2] Les sites de Saint-George, Saint-Cergue ou la Dôle profitent du boom lié aux salles d’escalade pour faire le plein. Si tout le monde peut accéder aux sites, il existe deux moyens pour être formé en toute sécurité.

«Je pense qu’en deux ans, on a drainé plus de nouveaux grimpeurs à Totem qu’en extérieur dans les vingt dernières années, lâche Killko Caballero, cogérant de la société spécialisée dans les salles de grimpe et adepte des formules qui claquent. Il faut une mentalité d’aventurier pour aller directement dehors. C’est pour ça que l’escalade était un marché de niche il y a dix ans encore.»

Si la grimpe est évidemment plus accessible en salle, surtout le soir ou en hiver, les grimpeurs sont, n’en...

À lire aussi...

Escalade [1/2]L’escalade, ce sport de niche qui ne cesse de grimperL’escalade, ce sport de niche qui ne cesse de grimper

Top