22.10.2019, 20:00

Les giratoires, pacificateurs routiers et créateurs de flou

Premium
chargement
Les usagers réguliers font la dynamique de chaque giratoires, comme ici à Signy. Mais attention, certains conducteurs ne sont pas des habitués.

Mobilité On emprunte les giratoires tous les jours et ils sont voués à fluidifier et pacifier le trafic. Mais au-delà des règles de conduite et des normes, dans les faits, les situations sont souvent plus complexes.

Ils ont fait leur entrée sur les routes suisses dans les années 1970 et depuis, qu’on les aime ou non, ils y poussent comme des champignons. Les giratoires semblent incarner l’ultime évolution du carrefour routier. Et pourtant, s’ils font partie du quotidien de nombreux Helvètes, le comportement à adopter en leur sein n’est pas toujours très clair.

Et ce flou s’est vu encore accentué avec la multiplication des...

À lire aussi...

RouteNyon: le giratoire de la Gravette plie sous les poids lourdsNyon: le giratoire de la Gravette plie sous les poids lourds

Top